La meilleure amie de ma mère et moi 6

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Blonde

La meilleure amie de ma mère et moi 6Depuis notre dernière baise avec ma mère, j’ai revu sa meilleure amie quelques fois mais ces parties de jambes en l’air n’ont rien d’assez intéressantes pour être racontées. Ce que je vais vous raconter s’est déroulé deux semaines après le weekend d’anniversaire de ma mère. C’était un jeudi soir où elle était seule chez elle. Nous étions dans une sorte de levrette sur son canapé lorsque j’ai jouis en elle. Elle s’est allongée sur le canapé et nous nous sommes câlinés et embrassés. Après quelques minutes de silence, Stéphanie me dit :« – Je crois que mon mari a quelqu’un.- Ah bon ! Pourquoi ?- J’ai retrouvé des traces de sperme dans notre lit.- Vu que je ne t’y baise pas, il n’est pas à moi c’est sur !- Au début j’ai eu un doute et je me suis dis que tu m’avais peut être prise dessus mais non !- Tu lui en as parlé ?- Non ça ne va pas !- Tu comptes faire quoi ?- Je n’en sais rien. Je voudrais avoir des preuves avant de dire quoique ce soit.- J’ai peut être la solution !- Vraiment ?- Oui j’ai une caméra espion. Elle permet même d’avoir le son.- Comment tu as eu ça ?- Euh c’est une longue histoire mais ce n’est pas ce qui compte.- Tu me la prêterais ?- Oui mais comme il faut aussi que je la règle et que j’exploite les images, ça ne va pas être gratuit !- Je peux payer en nature ?- C’est bien parce que c’est toi !- C’est combien ?- C’est très cher mais on va commencer par une pipe en guide d’acompte ! »Stéphanie s’agenouille entre mes jambes et elle gobe directement ma bite qui est encore à moitié dure. Elle suce admirablement bien. Sa langue joue avec ma bite pendant qu’elle me branle et qu’elle caresse mes couilles. Elle me fait bander bien dur. Elle entame alors des va et viens de plus en plus profond jusqu’à avaler quasiment toute ma bite. Elle me fait tellement de bien et j’ai tellement envie de lui donner à boire que je jouis après une bonne dizaine de minutes. Elle avale tout mon sperme sans en perdre une goutte. Je vais immédiatement chez moi pour récupérer la caméra puis je retourne chez elle. Nous allons dans sa chambre et j’installe la caméra de manière à ce qu’elle offre un bon angle de vue sur la pièce tout en étant très discrète. Elle me remercie en m’embrassant tendrement puis en me prenant dans ses bras. Elle en veut encore mais j’ai déjà baisé Laureen deux fois aujourd’hui plus Stéphanie une fois avec une deuxième pipe. Je rentre donc chez moi. Ce n’est que le mercredi suivant que nous avons enfin pu nous revoir.Lorsque je suis arrivé chez elle, nous sommes allés dans sa chambre pour voir les images (nous nous sommes quand même bien embrassé avant !). J’installe mon ordinateur sur la table du salon et je connecte la caméra. Stéphanie s’assoie à coté de moi et elle se colle à moi en passant son bras autour de mes épaules. La vidéo charge et nous pouvons enfin la lancer. On peut tout d’abord se voir en train de s’embrasser jeudi dernier puis je me mets en avance rapide. Il ne se passe rien jusqu’au samedi soir. Stéphanie semble surprise car elle était chez des amis avec son mari. Dans la pénombre, on aperçoit une silhouette féminine qui entre. Il s’agit de Julie. C’est la fille de Stéphanie. Comme je vous l’ai dit, cette fille a une sacrée réputation de salope. Elle est beaucoup moins belle que sa mère, surement parce qu’elle a la moitié des gènes de son père ! C’est une petite blonde d’environ 1m65. Elle a les yeux marron. Elle a une petite poitrine, je dirais du 85B. Son atout majeur est son joli cul qu’elle tient de sa mère. Elle n’est ni maigre ni grosse mais elle est plus en chaire que la peau sur les os. Elle porte une mini jupe, enfin micro serait plus adapté, qui couvre à peine son cul. Elle semble déjà ne plus avoir de haut. Il n’est pas facile de savoir qui est l’homme car à peine rentrée, Julie s’est collée à lui pour l’embrasser. L’homme tripote le canlı bahis cul de Julie à pleine main. Il la balance finalement sur le lit et allume la lumière. Stéphanie pousse alors un cri de surprise et je dois avouer que je le suis aussi dans un premier temps.Il s’agit de mon père ! Je dis que je suis surpris dans un premier temps car après quelques secondes, je me rappelle que ma mère m’a raconté que même s’il aime bien baiser ma mère et des amies à eux, il aime aussi la « chaire fraiche » comme il le dit. Il n’est pas rare qu’il baise des filles de mon âge, de celui de ma sœur ou même plus jeune et ma mère m’a dit qu’il a déjà baisé des filles de leurs amis.Mon père enlève sa chemise et se jette sur Julie. Ils s’embrassent longuement. Mon père lèche ses petits seins tout en la tripotant. Il fait glisser la mini jupe le long de ses cuisses qu’il embrasse au fur et à mesure de la descente. Puis il agrippe son cul et plante sa langue dans la chatte de la fille de la meilleure amie de sa femme. Julie se tort de plaisir. Son corps ondule et nous pouvons entendre ses gémissements. Elle prend vraiment son pied. J’entends le souffle de Stéphanie s’accélérer. Je tourne la tête vers elle et je remarque qu’elle est très excitée. A tel point qu’elle se caresse la chatte ! Pour être honnête, je suis très à l’étroit dans mon pantalon. Nos regards se croisent et Stéphanie vient coller ses lèvres sur les miennes. Nous nous embrassons rapidement avant de nous déshabiller. Ainsi nous sommes plus à l’aise pour nous masturber et surtout nous pouvons nous toucher mutuellement.J’ai une main sur la souris et l’autre sur le minou de Stéphanie. Elle prend ma bite dans sa main et me branle assez énergiquement. Je relance la vidéo. Mon père, qui a bien lubrifié la chatte de Julie, se lève et enlève son pantalon. Il vient se placer au dessus de Julie qui est toujours allongée sur le dos. Il frotte sa bite contre ses seins puis contre son visage. Puis il l’insère entre les lèvres de la jeune fille. Elle tente de le sucer mais il prend sa tête dans ses mains et il prend le contrôle. Il lui baise la bouche. Doucement dans un premier temps puis violement. La pauvre gamine arrive à peine à respirer avec cette bite dans la bouche. Elle a les larmes aux yeux et elle devient toute rouge. A ma grande surprise, cela semble plaire à Stéphanie qui est vraiment très chaude. Elle se lasse de mes doigts. Elle se lève et vient s’assoir sur ma bite. Elle s’empale donc sur moi en me tournant le dos afin de pouvoir regarder l’écran sur lequel mon père abuse de sa fille. Elle commence à bouger sur mes genoux pour faire coulisser doucement ma bite au fond d’elle. De son coté, mon père est maintenant debout à coté du lit. Il tire Julie jusqu’au bord et place ses jambes sur ses épaules. Il enfonce sa bite au fond de sa chatte d’un coup violent, ce qui arrache un gémissement à Julie. Il la culbute avec une rare v******e. Julie semble vraiment apprécier cette v******e car elle couine de plus en plus fort et elle encourage même mon père à être plus violent.Après plusieurs minutes d’encouragement, mon père l’oblige à se mettre à quatre pates. Il se place derrière elle et il l’encule sans prévenir. Julie hurle. Mon père la tire par les cheveux pour l’obliger à se cambrer encore plus. Voir sa fille se faire défoncer le cul donne des envies à Stéphanie qui me demande de la sodomiser. Nous nous levons donc. Elle prend appui avec ses bras sur le bord de la table et me présente son magnifique cul. Je me place donc derrière elle. Je pose mes mains sur ses hanches que j’agrippe fermement puis je commence à la sauter. Je vais à un bon rythme mais il est quand même bien plus faible que celui que mon père impose au cul de Julie. Il la démonte sans retenu. Elle hurle de douleur et de bonheur. Une dizaine de minutes plus tard, mon père sort du cul de Julie mais il ne lâche bahis siteleri pas ses cheveux. Il la fait venir devant lui et il lui éjacule sur le visage. Je remarque que Stéphanie est hypnotisée par la vidéo. J’ai beau accélérer la cadence, elle ne réagit presque pas. Je lui mets quelques fessées avant qu’elle ne revienne parmi nous. Je lui demande si elle veut la même chose que sa fille. Elle me répond que oui. La voila donc à genoux devant moi. Elle me suce quelques instants puis je gicle sur son visage. Elle utilise ses doigts pour ramener tout le sperme vers sa bouche afin de l’avaler. Je regarde l’écran, je vois que mon père se rhabille déjà. Puis il part, les couilles bien vidées, en laissant Julie affalée sur le lit et à moitié inconsciente après ce violent orgasme.Je repasse en avance rapide mais comme je doute que mon père passe sauter Julie tous les soirs dans le lit de ses parents et que je n’ai pas baisé Stéphanie entre cette vidéo et aujourd’hui, je doute qu’il y ai quelque chose d’intéressant à voir. Je commence donc à me rhabiller lorsque j’entends Stéphanie pousser un cri de surprise. Je redresse la tête et je suis scié. Nous voyons le mari de Stéphanie en train d’embrasser un homme sur le lit. Elle me dit qu’il s’agit du meilleur pote de son mari et qu’ils se connaissent depuis l’adolescence. Après s’être embrassé, il commence à se sucer mutuellement en 69. J’avoue que c’est un triste spectacle ! D’ailleurs je fini de m’habiller et je ne regarde pas la vidéo avec plus d’attention. Mais pour faire court, on peut y voir ces deux gros pachydermes se prendre. Lorsqu’ils ont fini, Stéphanie coupe la vidéo. Elle a vraiment l’air choquée et je la comprends. Elle a les larmes aux yeux lorsqu’elle me dit :« – Au moins maintenant, je sais pourquoi il ne me touche pas ! – Oui je crois que tu as une réponse.- Quel porc, il s’est mis avec moi juste pour avoir l’air normal et pour faire un enfant.- Peut être que …- Que rien du tout ! Je suis sur qu’il est gay depuis toujours !- Tu vas faire quoi ?- Je vais demander le divorce ! Et je crois que je ne vais pas avoir de mal à avoir tout ce que je veux. Rentres chez toi s’il te plaît, j’ai besoin d’être seule. »Je rentre donc chez moi. Je n’ai plus de nouvelle de Stéphanie depuis maintenant presque une semaine. J’ai tenté de la joindre sans succès. Mais j’ai eu des nouvelles lors d’un diner avec mes parents. Ma mère a pris la parole (P=Papa ; M= Maman ; J= Jerinak) :« M – Au fait, Stéphanie a demandé le divorce !P – Vraiment ? Pourquoi ?M – Son mari l’a trompé.P – Quoi. Bouboule l’a trompé ? (C’est le surnom qu’on donné les autres à son mari au lycée).M – Oui et avec un homme en plus !P – Ne me dis pas que c’est Christophe ?M – Bah si comment tu le sais ?P – Ils étaient toujours ensemble au lycée et je n’étais pas le seul à dire qu’ils étaient pd !J – Et comment elle a su ?M – Oh mon amour, tu poses toujours des questions !J – C’est important !P – C’est vrai comment elle a su ?M – Elle a planqué une caméra dans leur chambre ! (Je vois mon père devenir très gêné)P – Et elle a vu beaucoup de choses intéressantes ?M – Pas que je sache pourquoi ?P – Bah je ne sais pas. Des trucs qui vont l’aider devant un juge par exemple ?M – Oui elle a tout ce qu’il faut à ce sujet apparemment. »Le repas continue. Je n’ai toujours pas de nouvelle. Elle ne me répond plus jusqu’au jour où elle me demande de venir chez elle un soir. Lorsque j’arrive, elle ne se jette pas sur moi comme d’habitude. Elle me fait la bise et m’entraine dans le salon. Je vois que mon père est là. Je suis très surpris. Elle dit alors :« S – Voila, avec ton père on doit te dire quelque chose. Déjà je voudrais te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. Tu m’as débridée sexuellement et tu m’as beaucoup appris. Tu as même sauvé ma vie car grâce à toi, j’ai pu ouvrir les yeux sur mon couple. Après bahis şirketleri avoir vu ces vidéos, j’ai beaucoup réfléchi et j’ai décidé de contacter ton père. Et, euh…P – Elle m’a tout raconté. Elle savait que je couchais avec sa fille et elle m’a dit qu’elle couchait avec mon fils. Elle m’a aussi dit que ta mère est au courant et que vous vous êtes bien amusés à son anniversaire. Mais quand elle m’a annoncé son divorce et qu’elle a dit qu’elle voulait qu’on se donne enfin une chance, je n’ai pas pu résister.J – Que vous vous donniez enfin une chance ?P – Depuis que je suis ado, je suis amoureux de Stéphanie mais jamais elle n’a cédé à mes avances.J – Alors vous avez baisé et c’est pour cela que tu ne me répondais plus. Tu ne veux plus que l’on se voit ?S – Oui c’est vrai. Mais ce n’est pas tout.J – Je t’écoute. S – J’ai décidé que l’on doit se donner une vraie chance avec ton père. Pas juste du sexe. Il m’a toujours beaucoup attiré et pour être honnête, j’ai toujours été jalouse de ta mère. Mais c’est ma meilleure amie alors je ne voulais pas lui faire de mal. J – Et une vraie chance ça veut dire quoi ?P – Ca veut dire que l’on va se mettre ensemble.J – Tu vas quitter maman ?P – Oui. On se met ensemble avec Stéphanie !J – Et maman alors ?P – Je lui en ai déjà parlé. En fait elle l’a plutôt bien pris même si cela lui a fait un choc. Mais tu sais, ta mère et moi, on n’était pas vraiment amoureux. Comme je n’arrivais pas à avoir Stéphanie et que j’avais vraiment envie de baiser, j’ai commencé à coucher avec ta mère. On a toujours été libertins et j’ai couché avec beaucoup d’autres femmes et elle avec beaucoup d’hommes. On est de très bons amis. J’ai longtemps hésité à rester avec elle. Mais je l’ai mise en enceinte et tu es né. Puis ta sœur. On avait un équilibre tout les deux mais avec le temps, je me suis rendu compte que baiser avec toutes les femmes du monde ne m’apportait plus de satisfaction. J’ai besoin d’un véritable amour. Et je pense que Stéphanie peut m’apporter cela.S – Et toi tu peux me l’apporter aussi !J – De toute façon, mon avis ne changera rien alors je vais rentrer.P – Ecoutes, ta mère est une femme formidable. Elle est belle, intelligente et indépendante. C’est l’une des personnes les plus exceptionnelles que je connais. D’accord c’est surement la pire salope que j’ai rencontré de ma vie mais c’est aussi cela qui m’a attiré chez elle. Et c’est surement cela qui fait que l’on se sépare aujourd’hui car je ne prends plus mon pied à baiser avec plein de femmes différentes et savoir que ta mère baise avec son patron, des collègues, des amis, des jeunes ou même des profs par le passé me dégoute maintenant même si cela m’a longtemps excité. Tu sais, j’ai vraiment eu de la chance qu’elle soit la mère de mes enfants. Je ne regrette absolument rien de ce que nous avons partagé et que nous partagerons à travers ta sœur et toi. Elle compte énormément pour moi et pour Stéphanie aussi. Alors je sais que je suis mal placé pour te demander cela, mais prends soin d’elle s’il te plaît. Je ne m’inquiète pas pour qu’elle voit des hommes mais aucun d’eux ne prendra soin d’elle et ne lui apportera le soutient et la tendresse dont elle va avoir besoin.J – Je ne ferai pas pire que toi !P – Je comprends que tu m’en veux à mort. D’autant plus que la situation est hyper délicate. Mais vraiment, prends soin d’elle. Et s’il te plaît, ne fait pas la même erreur que moi. Ne te mets pas avec une fille si tu n’as pas de sentiments profonds et réels pour elle. »Je suis parti sans dire au revoir. Très en colère contre mon père, contre Stéphanie mais aussi contre moi-même car si je n’avais pas sauté Stéphanie, si je n’avais pas prêté ma caméra, rien de tout cela ne serait arrivé. Vous l’avez compris, c’est la fin de ma relation avec Stéphanie. Du moins de notre relation d’amant mais je pense que celle de belle-mère ne va pas vous intéresser. Mais rassurez vous, j’ai encore plein de choses à vous raconter. En attendant, n’hésitez pas à me contacter par mail : Mcfps@hotmail.fr ou à rejoindre le groupe Facebook : Fans des histoires de Jerinak.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir