Le père de mon petit copain

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le père de mon petit copainJe me présente Sandra, 21ans, je suis une jeune femme qui est en couple depuis plusieurs années avec le même garçon. Malgré l’amour qui nous unis nous avons eu des hauts et des bas, des séparations et quand on sort avec le même garçon depuis ses 13ans il est normal que ce se soit passé comme ça. Mon copain n’a jamais su une chose, le nom du garçon qui m’avait dépucelé, je lui ai toujours raconté que c’était un autre gars avec qui j’étais sortis pendant une période on nous n’étions plus ensemble. Ce qu’il n’a jamais su c’est que c’était faux. Fabien était mon voisin et c’est comme ça que nous nous sommes connus, il était un peu plus âgé que moi il avait 15ans quand nous sommes sortie ensemble et j’en avais 13, j’étais tout le temps chez lui, nous avions des passions commune, et comme je ne vivais qu’avec mon père, j’étais assez libre de faire ce que je voulais. Nous ne faisions que rompre et se remettre ensemble à cette époque mais en vieillissant, je devenais plus sensible à nos ruptures.Un été où il devait partis en vacance chez sa mère, nous avions rompu quelques semaines avant qu’il ne parte, j’étais vraiment très touchée par cette rupture. Un soir où j’étais dans mon jardin posée seule en train de regarder un film sur mon pc, j’entendis un « coucou Sandra » je me retournais et c’était le père de Fabien, j’allais alors lui dire bonjour et on discuta un peu me demandant comment j’allais et la discussion dura un peu alors il me demanda si j’avais déjà mangé et vu que je n’avais pas eu faim avant je répondis non, et il me demanda alors si je voulais venir manger avec lui vu qu’il rentrait du travail et qu’il avait faim, vu que j’étais seule j’acceptais la proposition. Donc on alla chez lui et on se mit sur la petite table du salon pour manger. Pendant tout ce temps nous continuions de parler de choses et d’autre et de la rupture avec son fils et il eut cette petite phrase « qu’il est bête si j’avais été à sa place … » sur le coup je ne réagis pas plus que ça. Après avoir fini de manger il était déjà très tard alors je dis « merci pour le repas mais vu l’heure je vais te laisser aller dormir » et il me dit « oh non tu sais je vais me mettre un petit film, tu peux rester si tu veux » et n’ayant vraiment pas envie de rester seule j’acceptais, donc on débarrassa et il mit un film.On était tous les deux posé sur le canapé, pied sur la table balıkesir escort comme à la maison, on regarda le film tranquillement. À la fin du film, quand j’allais partir, je repensais à sa petite phrase « qu’il est bête si j’avais été à sa place … » et je lui demandais ce que ça voulait dire, je le sentis un peu mal à l’aise, alors je lui demandais « allez dis-moi ça veut dire quoi » et il me dit « m’en veut pas si je suis un peu direct mais tu es une jeune femme très attirante, très jolie, d’agréable compagnie » je rougis sous ses mots et il ajouta « je suis sûr que vous n’avez jamais rien fait ensemble alors qu’à sa place j’aurais pas pu résister », avec une légère gêne je lui fis un bisous pour lui dire merci et que j’étais flatter, je le remerciais aussi pour la soirée et j’ajoutais « bon je vais rentrer même si j’aime pas être seule à la maison », un peu surpris il me demanda « mais ton père rentre pas ce soir », alors je lui dis « non je suis seule il est partis jusque dimanche », il me proposa alors « si tu veux rester là cette nuit tu peux, et n’y vois pas de proposition indécente (en rigolant) ». J’acceptais, j’allais juste chez moi prendre de quoi me changer pour la nuit, j’enfilais un mini short et un petit débardeur et retournais chez lui.Il était déjà monté se changer aussi, quand j’arrivais en haut des marches, il me dit que je pouvais dormir dans la chambre d’amis. Alors une dernière fois, pour lui souhaiter une bonne nuit, je l’embrassais, ma bouche dériva un peu sur la sienne volontairement, et on se fit un petit smack. On se quitta juste après.Je me couchais dans le lit de la chambre d’ami, mais dans ma tête, je repensais à ses mots, je n’avais qu’une envie c’était de le rejoindre. Je mis longtemps à me décider mais je décider d’y aller, alors je me levai, me dirigeai vers sa chambre, la porte était entrouverte je me faufilais doucement dans la chambre et me glissais doucement sous sa couette, je ne savais pas s’il dormait ou pas et quand je sentis son bras entouré mon corps, je compris que lui non plus dormait pas.Il se colla à moi sans un mot, sa bouche embrassa mon coup, pendant que sa main qui avait fait le tour de moi passa sous mon débardeur pour venir caresser mes petits, après ça je me retournais doucement vers lui, et ce sont nos bouches qui se collèrent, un baiser langoureux commença, nos langues se mélangèrent, sa main passa balıkesir escort bayan glissa sur mes cuisses remontant doucement vers mon intimité, quand son premier doigts glissa sous mon short, je compris que je ne serai plus la même après cette nuit-là, il continua son geste jusqu’à arriver en contact avec mes lèvres, il me caressa lentement jouant en même temps avec mon petit bouton, sa bouche quittait la mienne, ses mains quittèrent ce qu’elles étaient en train de faire, il me monta dessus et après un dernier baiser, il commença à retirer mon débardeur, lentement en prenant soin au passage d’embrasser mes seins qui étaient déjà bien dur, après s’être débarrassé du haut, ses doigts arrivèrent à l’élastique de mon short et il commença à le faire glisser en me demandant si j’étais sur de moi, quand je soulevais les fesses pour qu’il continue ce qu’il faisait, il comprit que je le voulais vraiment, donc il continua à me le retirer, quand il eut fini, sa bouche remonta vers mon sexe, il m’écarta les cuisses et commença à lécher ma foufoune, qui était déjà un peu humide après ses doigts, sa langue un peu râpeuse jouait avec mes lèvres, mon clito, je commençais à prendre beaucoup de plaisir avec son cuni, il me dit alors « à toi de t’occuper un peu de moi », il se leva retira rapidement ses vêtements, et se reposa à côté de moi, sa tête toujours vers mon sexe et son sexe vers mon visage, il se replongea entre mes cuisses pour continuer à jouer avec ma chatte, de mon côté maladroitement je commençais à le branler, un sexe plutôt épais, ça devait être de famille car j’avais déjà branler son fils et il était bien équipé aussi, il était déjà bien dur, alors je commençais à la prendre en bouche, c’était la première fois, il me guidait un peu, me demandant de jouait avec ma langue dessus ce que je fis et je commençais ensuite à le sucer faisant des vas et viens avec ma bouche dessus, il me disait que je me débrouillais vraiment bien, pendant ce temps lui me doigtait son premier doigt était entré en moi, il faisait des vas et viens dedans ce qui m’excité beaucoup. Après un long moment à jouait comme ça, il me dit de façon assez direct « j’ai envie de te prendre », alors avec ma voix un peu provocante je lui dis « qu’attends tu, là tu es bien à la place de Fabien », il se mit à rire en me disant « tu es une petite maligne, je vais bien m’occuper de toi », escort balıkesir là il se remit face à moi, me monta dessus, remontant en me léchant de ma foufoune à ma bouche ou il me m’embrassa langoureusement, il écarta mes cuisses avec ses pieds et avec sa main présenta son sexe sur le mien et commença à pousser, je sentais son sexe épais me pénétrer, mon vagin s’ouvrait petit à petit pour laisser son gland progresser non sans difficulté, il décolla sa bouche de la mienne et même si la pièce était sombre je le voyais me dévisager, il me murmura « j’espère que je ne te fais pas mal tu es vraiment étroite », je lui répondu que non en lui demandant de continuer comme ça, ce qu’il fit, sa queue continuait en moi jusqu’à ce que je sente mon hymen se déchirer, je ne ressentis pas de douleur, juste une excitation qui montait de plus en plus, c’est moi qui attrapa sa bouche avec la mienne pour qu’il m’embrasse de nouveau, pour lui faire comprendre ce qu’il venait de se passer, quand nos lèvres se décollèrent je le remerciais d’avoir était aussi doux, et les vas et vas commencèrent dans un rythme agréable, ses mains agrippèrent mes seins et sa bouche jouait avec mes tétons bien dur, un moment il s’arrêta sortis son sexe de ma foufoune dilaté et trempé et il me dit « comment a-t-il pu passer à côté de ça », doucement il guida mon corps pour me changer de position, sur les genoux il me fit me cambrer et remis son sexe en moi, il recommença ses vas et viens en moi en accélérant un peu le rythme mais en restant doux quand même, il me demandais beaucoup si j’aimais ce qu’il me faisait, je ne pouvais que répondre oui tant je prenais du plaisir, et je le sentais bien accélérer de plus en plus, ses vas et viens étaient plus appuyés, son corps cogné contre le miens, sens mains agrippaient beaucoup plus le creux de mes hanches, après un long moment à me faire prendre comme ça, je me mis à jouir, mon corps se crispa et je ne peux retenir mes cris de jouissance, tout mon corps s’effondra juste après ça, mon partenaire suivit de très prêt et il eut juste le temps de sortir son sexe de mon ventre pour à son tour jouir, je sentis son sperme arroser mon dos, il attrapa son t-shirt pour m’essuyer. Après ça il s’allongea sur le dos, mon corps et son corps encore tout transpirant, il m’attrapa pour que je me blottisse dans ses bras, je lui donnais un baiser avant de lui dire « si j’avais su j’aurais pris le père depuis longtemps » il se mit à rire et me dis « oui tu aurais dû » et on s’embrassa langoureusement.La soirée dura un peu et nous papotions beaucoup avant de nous effondrer de sommeil.Mais le réveil fut tout autant agréable que le coucher.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir