Un sauna sinon rien…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Un sauna sinon rien…Enfin arrivés…Entre les gilets, la neige, les accidents, les manifs, faire Strasbourg Paris est un exploit…Thierry et Carole sont un couple approchant la quarantaine… Ils aiment la vie, sortir, s’amuser… Leur mariage commence à dater, preuve d’une bonne entente, même s’il faut parfois envenimer le plat, le réchauffer, pour le resservir brûlant…Cette escapade à Paris, arrive à point nommé, ils sont un peu dans le creux de la vague côté radada, et donc vont essayer de mettre de la bonne volonté pour trouver les dérivatifs nécessaires… Se redécouvrir pour une nouvelle jeunesse dans leurs rapports.Carole a relevé plusieurs adresses, des saunas pour la plupart, pour adulte, il faut le préciser.Ils ne sont pas des férus d’échangisme, et ce qu’ils ont testé ne les a pas convaincus. Des relations de vacances, dans une soirée arrosée, et la soirée dé****… Un couple trouvé sur Internet, dans une de ces nombreuses offres de rencontres…Entre le risque d’arnaque, le courant qui ne passe pas pour l’un ou l’autre, les deux résultats furent des échecs…Thierry a apprécié la jeune femme du dernier couple, mais Carole a eu du mal à se laisser griser par un homme quelconque, macho, et malpoli…Quant à l’orgie au camping, une soirée Barbecue et Sangria, cela a été un fiasco, ils ont finis chacun de leur côté, Carole un peu ivre, emmenée dans la tente de son voisin et Thierry coursé par une mégère affreuse à moitié saoule, dans les allées désertes…Cette fois, ils ont la matinée pour choisir sur place… Ils ont décidé de le faire chacun de leur côté, se partageant dix adresses. Le premier qui trouve l’établissement le plus adapté à leurs souhaits, appelle et réserve…Première soiréeC’est Thierry qui vient d’être conquis par la qualité de l’accueil de ce petit établissement très bien noté sur Pariscope, et sur les réseaux sociaux. Le prix ne sont pas trop exorbitants, les saunas sont modernes, bien équipés et confortables, avec un lot de serviettes et de lotions offert, plus la qualité du service de sécurité, et une offre permettant d’évoluer entre différentes formules, alléchantes…La fille de l’accueil est bien habillée, comme une réceptionniste d’hôtel, avec bon goût.Il a repéré, le Sauna des Stars, un choix incluant un massage, une boisson, pour chaque participant et l’accès à trois catégories de boxes… La capacité des boxes en formule Stars Couples est de 2 à 4 couples. Il y a un accès à deux autres types, un Stars Ladies, pour 4 à 8 participantes, et l’autre Stars Mixte pour 16 participants maximum…On peut évoluer dans la soirée, dîner dans un très bon restaurant, dormir dans un hôtel *** attenant, aller à la discothèque…Il dispose d’une piscine à remous et de 4 spas à réserver, pour 6 personnes chacun.La fille lui sourit, et ce qu’il découvre le décide instantanément… Des mains magiques qui lui tendent la brochure d’un côté, et la facture avec l’autre…De magnifiques ongles démesurés qui dessinent des ailes à ses mains fines, comme des oiseaux qu’on rêve d’att****r… Il les imagine glissant sur ses cuisses, plongeant dans son minou, et venant ensuite se refermer sur son membre, pour le guider entre ses lèvres…Il ne regarde même pas le total, en glissant le ticket de sa carte bancaire dans son porte-monnaie…Carole est impressionnée en lisant la brochure, ainsi que les commentaires sur le site de l’établissement et sur les sites de notation pour ce genre d’amusement.Elle plonge avec délice, dans un bain de mousse, pendant que Thierry cherche d’autres distractions pour le lendemain après-midi…Il est intéressé par un théâtre… Réservé aux adultes, une bonne presse dans le monde du plaisir, et quelques commentaires assez croustillants… Séance à 14 heures, durée 2 heures…C’est parfait comme horaire… Il ne dit rien à Carole et réserve en ligne…Quand elle ressort de la salle de bains, il se met à bander…Drapée dans une robe rouge, évasée, ouverte sur le devant, escarpins noirs à lanière sur cheville, ses jambes se dévoilent au rythme de ses pas lorsqu’elle s’approche…Il remarque les ongles peints, de la même couleur que la robe…Elle remarque la bosse sur son pantalon…-Chéri, tu es en avance, c’est pour ce soir…-Je… Oui, je sais, mais… Oh ! tu es prodigieuse… Co… Comment tu arrives à te transformer ainsi ? Je me sens spectateur de ta beauté, tu as perdu 10 ans en quelques minutes… Donnes-moi ton secret !!!Alors, elle l’entraîne dans la salle de bain, le déshabille, retire sa robe et met enfile un peignoir, elle fait couler le bain en ajoutant des sels qu’elle prend dans son sac…La mousse est délicieuse, parfumée, elle lui sourit… Il s’allonge…-C’est bon n’est-ce pas ? Une amie m’a donné l’adresse, j’ai commandé sur internet… Et pas que ça… Regarde, mais pas toucher !Elle dénoue son peignoir et là !… La mousse cache son érection fulgurante…Un tanga de folie, brodé dans les tons rouges à orangés, de la dentelle sur le côté, qui vient sculpter ses formes, glisse entre ses cuisses, le soutien-gorge est assorti, ses seins sont projetés, soutenus, et semblent gonflés de désir… Son rouge à lèvres est magnifique de brillance, ses longs ongles rouges viennent rehausser le degré de sensualité qui se dégage de cette nouvelle femme… Il est proche d’un AVC, elle vient de faire demi-tour, le tanga devient ficelle, disparaît entre ses fesses, et il ne peut en détourner son regard, comme s’il les découvrait…-Tu vas entrer dans le sauna avec ça ?-J’hésite encore, au vu de ce que j’ai lu dans les commentaires… Il y a trois types de saunas… Couples, Mixtes et Femmes… Ma copine chez le coiffeur, m’a dit qu’il faut vider son esprit de toute appréhension, de toute moralité, pour être à l’aise dans les 3… Quand on pousse la porte d’un tel établissement, il faut se sentir autre, sensuelle, femme jusqu’au bout des ongles… Tout essayer sans rien regretter…-Tu… Non ?…-Allez reste encore plongé un moment pour que les sels pénètrent bien… Ceux que j’ai mis, c’est du Spécial Régénération Homme, aux senteurs des îles…Elle hésite entre ce rouge qu’elle a appliqué, ou une palette multicolore pour les ongles longs, qu’elle a commandé en même temps. Cela donne des doigts affinés, aux couleurs vives, et elle imagine les refermant sur un sexe inconnu, sombre, énorme, pour faire ressortir sa palette de couleur quand elle le dirige vers sa bouche et l’accompagne d’une valse de ses ongles sur la hampe dressée…Elle se souvient de ces vidéos coquines sur xHamster, le site préféré de son mari, qu’elle revisite en cachette, cherchant un dérivatif pour sa libido de ménopausée…Elle aimerait retrouver sa fougue, d’antan, leurs étreintes épuisantes, leurs désirs… C’est bien loin, perdu dans l’habitude, le train-train du quotidien, le manque de communication. Les torts sont partagés, certes… Elle n’a plus soif de lui, ne rêve même pas d’un amant lorsqu’elle sent son désir poindre en regardant certaines vidéos, plus prenantes que d’autres…Elle se contente de faire comme des milliers de femmes, ouvrir ses cuisses et attendre que ça se passe, en espérant jouir un peu, avant lui… Parfois elle sent un mieux, aux anniversaires… Il la prend différemment, nevşehir escort tendresse, générosité, et l’étreinte dure, puis elle sent la chaleur de sa semence, ce qui lui donne un dernier frisson, un instant de jouissance…Cette parenthèse parisienne est là pour ça… Elle s’est décidée très vite, partant d’une simple visite dans les musées… Puis Thierry a fait le premier pas, et elle n’a pas dit non, à ce qu’ils plongent dans le Paris coquin que les clientes de sa coiffeuse lui décrivent depuis quelques temps… Alors c’est le moment, découvrir le sexe, à 52 ans… Enfin…——– Envoyé Le SaunaLes voici devant le vestiaire, c’est magnifique, avec leur carte suspendue au poignet. Ils peuvent laisser quelques affaires dans des box fermés électroniquement. Carole laisse son sac, garde le lot de serviettes. Thierry ouvre le premier sauna, qui le reconnait, et un clic les invite à entrer… Impressionnant, ils sont passés par le bar, les gens sont habillés, très sexy, discutent, c’est chaud mais correct… L’hôtesse leur a montré les différents couloirs, tout est sur des panneaux. Et pour s’y retrouver, les zones sont différenciées par des couleurs. Ils ont droit au bleu ciel, sinon les gardes viendront les chercher…Le premier c’est le sauna Couples (pour 8), c’est clair… On peut se déshabiller avant, dans un petit local ou non… On trouve 2 peignoirs sur notre penderie 76/77…Carole pousse la porte après avoir juste fait descendre sa robe qu’elle a accroché à un ceintre.Thierry ne voit que le tanga, par l’arrière… Impressionnant…Ils sont seuls… Il fait chaud… Ils s’allongent sur le dos, côte à côte, sur des oreillers…Un couple entre, la femme est en peignoir, lui aussi, du même âge entre 38 et 45…Ils sont français, s’installent presque en face, ils enlèvent leurs peignoirs, restant entièrement nus pour s’étendre sur les couchettes de bois, sans nous regarder…L’homme va remettre de l’eau, puis un brin d’herbe…L’air devient pinède, garrigue… Puis on sent l’eucalyptus…-Cela ne vous dérange pas ?-Heu, non, pas du tout au contraire… Il faut que l’on se familiarise…-Ah, c’est votre première fois ! Bienvenue… Nous sommes de Clermont-Ferrand…-Nous sommes d’Alsace…-Respirez, laissez vos corps se mettre à température, vous supporterez mieux l’impression de brouillard… Je suis Pierre et ma femme Luce…Carole ouvre la porte de l’entrée et revient sans sous-vêtements…Thierry se met nu aussi…Un autre couple arrive quelques instants plus tard et s’installe, pareil sans nous regarder, ils sont nus en quelques secondes et s’allongent sur la banquette, face à face…Ils parlent en anglais…-Hello, nous, James and Heizel… Nice to meet you…Les autres leurs répondent, ils marmonnent un bonjour en français…Puis le dernier couple possible pousse la porte, ils sont nus tous les deux…Elle vient à côté de Thierry, son mari regarde Carole et s’assied à sa droite…L’espace est plus restreint, sans être trop petit, le réchaud envoie de la brume, nous ne voyons plus nos vis-à-vis…-Je suis Romain, voici Marika, nous sommes de Montpellier.-Oh, enchantés, moi c’est Carole et voici Thierry, mon mari. Nous sommes nouveaux, sans aucune expérience de rien…-Oh, nous, cela fait trois ans que nous venons une fois par an, quand on monte à Paris. C’est un des meilleurs endroits où l’on peut rencontrer d’autres couples en toute sécurité. Nous sommes ici pour nous divertir entre adultes, échanger, sans nous prendre la tête… Nous sommes deux sexes…-Au moins tu es clair, et cela nous aide… Je me sens plus à l’aise, hein Thierry ?-Oui… Je m’acclimate doucement…-Carole, tu aimes quoi ?La réponse reste dans leur couchette, Carole se voit embrassée tendrement, Thierry n’ose pas la regarder et détourne son regard… Il voit enfin Marika…C’est un plaisir d’être à quelques centimètres de sa poitrine si généreuse que ses seins magnifiques semblent attendre ses mains…Marika lui sourit, se rapproche et lui donne un premier baiser furtif, en se rapprochant de lui…Elle lui glisse un mot à l’oreille… La main de Thierry se referme sur l’objet de son désir de l’instant… Il le masse, elle avance des lèvres vers lui… Il fond de désir…Son sexe se lève au garde-à-vous… Il a honte, il sent la main… Il regarde, mon dieu ! Quels ongles ! Il n’avait pas regardé où il faut… Ses seins l’avaient hypnotisé !Elle se tourne encore vers lui, et sa main guide le sexe vers ses lèvres…A son côté, les choses ont évolué aussi et Carole se soumet aux désirs de Romain, se tournant, s’embrassant, se serrant contre l’autre pour mieux faire monter leurs désirs… Elle comprend, elle apprend… Elle ressent surtout… Elle devient lascive, il caresse ses seins, sa langue leur fait honneur, elle ferme les yeux…Puis, quand la caresse se précise, qu’une main remonte ses cuisses, elle s’ouvre comme une fleur et la main s’insinue… Elle a un soubresaut lorsqu’elle sent la main dans son fief, ses cuisses s’écartent encore, elle est source, ouverte, offerte, elle le sait, elle le voit, mais les conseils de son amie coiffeuse, l’aident à ne pas penser lorsqu’un doigt vient effleurer son antre, glisser autour de son bourgeon… Alors son souffle accélère, elle sent son ventre chauffer, son sexe gonfler, puis elle comprend qu’il va la reprendre, sans attendre…Mais elle veut le connaître, le désirer, l’honorer, comme avant dans leur voiture… Elle se relève et se penche, puis embouche le membre espéré…Romain est aux anges, sa bouche se fait écrin, fourreau, et il ferme les yeux… Il entend Marika gémir très doucement…Carole lui offre sa chatte, dégoulinante de désir, il en a envie et vient entre ses cuisses pour la lécher, la sucer, la faire délirer… Il déclenche alors ses soupirs, puis ses râles et bientôt, c’est une explosion dans tout le petit espace, de toutes les couchettes, on entend l’amour s’exprimer, le désir, et les premiers gémissements…Carole s’est écartelée sur la banquette, trempée, elle le veut…Il vient la saillir avec tendresse et lui dire combien elle est belle…Le sexe énorme la pénètre et elle retrouve son mari d’avant, quelques sensations oubliées, elle délire en ressentant son premier orgasme…Elle est la première à jouir, partir sur un nuage, transportée par un Romain conquérant et inépuisable, cela Marika le sait, et Thierry la pourfend avec ardeur…En face, une forme se fait jouir sur un des hommes, une cavalcade effrénée, dans le brouillard, rendant la scène magique… L’autre couple est tout aussi expressif, elle se fait défoncer en levrette, ses seins ballottent en tous sens, et elle jouit à son tour, exprimant son plaisir…Thierry n’en revient pas… Sa Marika !… Il l’a vue en photos, dénudée, son sourire, sa poitrine offerte et là, il la tient, il s’en repait… Tout en la baisant avec ardeur… Il a goûté son sexe tout à l’heure, celui qu’elle montre sur son profil, dans ses photos…Il la reprend encore et encore et l’entend jouir, en levrette, ou en missionnaire, ou de côté, planté en elle…Ses yeux noirs dans les siens, Thierry devient un autre homme, plus serein, sûr de lui et si de son côté Carole savoure ces instants, peut-être retrouveront-ils leurs années d’avant…Oui, sans doute, nevşehir escort bayan elle a eu tort de ne rien dire, de rester dans l’ombre, laissant les années s’écouler… Et lui s’évader dans des sites pornos, au lieu d’aller chercher cette princesse qui est en train de jouir comme jamais avec un autre…Le temps s’écoule, les femmes se sont tues, épuisées de leurs ébats effrénés…Heizel propose de la bière aux hommes, elle est sculpturale, blonde comme les blés, svelte, très à l’aise…Elle s’assied contre Thierry…Luce revient de l’entrée, s’approche de Carole…Marika fait de même, elles sont dans le même espace…-Cela te dirait après, de faire un tour dans celui des femmes ?-J’avais le même désir, vous êtes deux déesses…-Tu es adorable Luce et tu cries fort lorsque tu jouis…-J’aime aussi la tendresse, maintenant que les hommes nous ont calmées…-Je goûterai au tien dans le dernier box, celui pour tous…-Tu as envie de pluralité Marika ?-J’aime tout essayer, Carole, tu verras toi aussi, avoir deux hommes en soi, c’est magique comme sensations…-Elle a raison, j’adore aussi finir par le meilleur, m’envoler…-Heizel ne parle pas français ?-Non, elle est norvégienne… On pourrait l’inviter, les hommes peuvent nous attendre au mixte, ils trouveront sans doute de quoi patienter…Elles sont d’accord, Carole explique à Thierry, un peu penaud…Heizel est charmée par ses trois copines et accepte…Thierry regarde Marika entrer derrière sa femme, dans le box des lesbiennes…Il ouvre le vestiaire de la box mixte, suivi par Romain et les deux autres hommes…Un afflux de mâle, et le système déclenche une mise à parité immédiate…Trois superbes jeunes femmes font leur entrée… La quatrième arrive quelques instants plus tard, Thierry en bave, c’est la réceptionniste aux ongles de folie, il se met à bander en la prenant contre lui, elle se penche en avant, les ailes du papillon se renferment sur sa verge, et il sent la tiédeur de la bouche, prendre son dard énorme…Romain c’est irréel, il en a deux pour lui, qui sont venues ensemble, s’allonger contre lui, se frotter sans complexe, leurs seins de quadra, excitées par la qualité des hommes de ce soir…Pierre ne s’ennuie pas, une adorable fille, du haut de sa trentaine, une chaîne d’or au pied droit vient se faire partager avec le dernier des 4, norvégien très membré qui la possède le premier… Pierre la prend par derrière et ce beau monde excité par les vagissements de quelques louves, en prennent pour leur argent en baisant sans compter…Louves et chiennes, lorsque leurs compagnes, rejoignent leurs maris, découvrent d’autres hommes, le nombre passe à 10, puis 12 et enfin 14…Carole se fait prendre par Romain et Pierre, explosant son compteur d’orgasmes, couverte de sperme, luisante et adorable, elle a compris ses erreurs, et termine avec Thierry, dans une couchette libre, seuls, emportés tous deux par leur passion retrouvée, jurant que dès demain, ils le referont comme avant…Marika a adoré ses ébats féminins, Carole est devenu une accro de la chose, elle n’avait jamais été broutée par une autre, là elle a pu savourer plusieurs chattes, et se faire brouter en jouissant de leurs langues vicieuses et délectables… Elle a joui pour la première fois dans les bras de Marika, en se frottant leurs sexes, déclenchant l’une et l’autre un orgasme dantesque…Les deux autres complices de ce jeu de tendresse, ont passé en revue les positions saphiques, et montré aux deux autres une réelle attirance mutuelle et sauvage, suant et délirant de leur orgie lesbienne… Que de sexe, que de plaisir, que de découvertes…Ils étaient tous là pour s’envoyer en l’air, Carole la première a échangé son numéro de portable avec Luce et Marika, Heizel les a invitées toutes les trois chez elle dans la saison d’été… Avec leurs époux…Thierry n’a pas reconnu sa femme, dès leur arrivée dans la chambre, il était plus de minuit, elle s’est jetée sur lui, et a fait la totale, elle s’est transformée en femme fatale, épouse sexuelle, et a sucé son sexe avalant sans complexe… Thierry a adoré la prendre par derrière, première fois pour lui avec son épouse, qui pleurait dans ses bras, se faisant défoncer, jurant par tous les saints qu’elle ne mourrait pas vierge de ce côté-là non plus, depuis cette escapade dans le Paris coquin…Quelle nuit pour nos deux héros, ce couple merveilleux, qui se sont retrouvés…Le théâtreAprès une soirée d’ivresses, initiatrice aussi, de sensations merveilleuses, un repos assez long et un café au lit, croissants et pains au chocolat, pour se régénérer…Il faut partir vers 13h30… Le théâtre n’est pas loin… Thierry a réfléchi et il trouve que sa Carole a un sacré tempérament… Il vient de lever un voile sur sa femme… Et si ce week-end servait de déclencheur ?Et si elle devenait l’amante dont il rêve ? La partenaire de leurs jeux érotiques ?Une super actrice de leurs ébats sexuels, avec des jeux merveilleux, toujours renouvelés… Elle pourrait revoir un couple de la soirée, Pierre et Luce par exemple, ou bien Marika seule avec lui… Mais il n’a rien noté, n’a pas osé…Déjà, ce qu’elle lui a fait en rentrant, dépasse largement leur cadre classique, à la papa-maman…Il ne la reconnaissait pas… Il se croyait encore au Sauna, avec Heizel, la liane blonde, au sexe rasé, une chatte rosée, de petite fille… Ou alors Marika !… Quelle femme !!!La soixantaine a glissé sur elle, elle est jouvencelle par certains côtés, surtout celui auquel il pense… Il a découvert un autre sexe avec Marika, elle l’a emporté si loin qu’il a joui d’une manière merveilleuse et cela a fini dans sa bouche, après toutes les combinaisons possibles…Elle est liane, mangeuse et avide, un fourreau merveilleux pour son arme secrète…Il l’a partagée dans le sauna mixte avec un autre homme, il l’a vue jouir sous leurs étreintes combinées… Et surtout, il a vu sa femme, dans mes mêmes conditions, sodomisée par Romain, une queue d’acteur x, il l’a vue avoir un orgasme dans ses bras, alors qu’elle jouissait par l’autre côté, des coups de reins de Romain… Prise, à deux… Elle a joui de tout, transformée en louve, plongée dans le stupre et la fornication… Disant des paroles de catin et en redemandant… Il l’a vue se pourfendre sur le sexe géant de Pierre, le chevaucher à en perdre haleine… Puis se laisser prendre, entre Marika et Luce, par son mari chéri…A-t-elle aimé les jeux féminins, elle ne lui a rien dit… Sans doute tout à l’heure aura-t-il la réponse ?…Ce qu’il voit le sidère… Elle sort de la salle de bains, dans sa robe rouge, escarpins d’hier, une coiffure en hauteur, comme une choucroute (normal pour des alsaciens !)…Mais les larmes le submergent… Ses mains se sont muées en deux papillons, et au bout de ses doigts, ses ongles battent des ailes, de toutes les couleurs, et à chaque mouvement, elles valsent avec les fleurs, se posent ses hanches, ses cheveux, effleurent son visage et vont et viennent au hasard de ses gestes.Il comprend… Il l’embrasse tendrement… Ceci est sa réponse… Elle s’est habillée pour lui…Il lui avait simplement dit qu’ils allaient au théâtre, que c’était la cerise sur le gâteau de leur complice évasion…Elle l’a escort nevşehir regardé, a demandé si c’était comme hier, aussi… prenant, intense ?Il a juste dit : « Tu verras… Attends-toi à tout… »La porte franchie, une ouvreuse regarde leurs billets, puis les guide vers un vestiaire, prend manteau, sac et leur tend une fiche… Ils passent dans un couloir, sombre et leurs yeux s’habituent, ils arrivent après 2 escaliers, éclairés de spots incrustés dans les marches… Elle leur ouvre la porte, ils sont au plus haut de la salle qui descend vers la scène, toute petite.Les travées sont peu nombreuses, c’est tout à fait intime…Les gens sont attentifs, un homme parle sur la scène, les gens rient de bon cœur…L’hôtesse leur souhaite une bonne après-midi…L’homme raconte des blagues, réservées aux adultes, comme celle de la grenouille…Carole lui sourit en coin, elle est contre un beau brun, dont la femme est à sa droite.Thierry voit arriver une blonde aux gros seins, sa jupe un peut trop courte dévoile des cuisses lorsqu’elle se tourne vers lui avec un sourire enjôleur…Il compte 15 rangs de 6 personnes… Ils sont 90…Mais il y a des places vides…Sur la scène, une jeune femme arrive en tenue d’Eve… Juste un string et des étoiles sur les seins, elle souhaite la bienvenue, et demande que les participants restent corrects, et respectent la charte de cet établissement, dédié au plaisir, aux échanges, et au sexe…Une femme vient la rejoindre, elles commencent un ballet érotique, très sensuel et la lumière s’éteint, laissant les actrices entre elles dans un noir discret, leurs étoiles à leurs pieds, leurs strings entremêlés…Puis elles invitent 2 couples à venir les rejoindre… Un immense espace ludique s’avance sur la scène… Coussins, douceur, sensualité…La lumière revient, toute en sensualité, on voit les femmes et leurs maris, se joindre aux deux belles…Et les ébats commencent…Thierry sent la main de sa voisine sur sa cuisse, elle lui sourit, elle l’invite à lui rendre la caresse, en se tournant vers lui, jupe retroussée et cuisses ouvertes, il commence à bander…Le voisin de devant se retourne et regarde le spectacle offert pas la belle blonde pulpeuse qui vient d’ouvrir son corsage, le mari s’est levé pour rejoindre un autre rang… Il a une vue directe sur la culotte rouge…Elle déboutonne le pantalon de Thierry, et extirpe le sexe avec difficulté, tellement il est gros.Elle passe sa langue sur ses lèvres en le regardant dans les yeux, plaque les mains de Thierry sur ses seins, et se penche sur lui, la bouche avide…Sur sa droite Carole a commencé… Elle offre sa poitrine dénudée au beau brun, dont la femme caresse l’entrejambe, en regardant Carole dans les yeux…Carole sent son mari bouger, elle regarde…Une tête blonde s’occupe de son sexe… Le voisin du dessous est en train de descendre la culotte… Thierry a gardé ses mains sur les deux globes majestueux… Il ferme ses yeux sous le plaisir qui monte…Thierry a envie de la sauter… Elle le suce comme une salope, insistant sur le gland, serrant ses bourses, les massant au même rythme qu’il la pelote…Le voisin a atteint son but et arbore la chose avec sourire… Il la sent, il semble envouté…Thierry fait tous les efforts pour se retenir…Il voit les mains du voisin investir la chatte de la femme… Celle-ci se détourne du sexe de Thierry et prend en considération la nouvelle caresse, elle soulève sa robe et replie ses cuisses, leur offrant son sexe… Le voisin du dessous est en apnée profonde !…Thierry risque de se faire voler son bien… Il fait un geste à sa voisine, qui comprend immédiatement et vient s’assoir sur lui…Les seins ballotent, ondulent, elle passe sa main dans sa chatte, se saisit du membre de Thierry et le glisse en elle en se laissant tomber…Les deux partenaires se donnent un plaisir immense, elle ressent le sexe la pourfendre, il glisse dans son fourreau, qui lui rappelle Marika, cette ivresse qu’il avait ressentie en la pénétrant…Carole s’est empalée sur le sexe du beau brun, robe aux hanches, la femme caresse ses seins, les suce, les masse, Carole jouit doucement, jusqu’à son premier orgasme qu’elle essaie de réprouver… Le membre la fait jouir, elle ondule et se donne, ressentant au plus fort ce sexe qu’elle emprisonne… quand les doigts de la femme excitent ses tétons, et elle vient l’embrasser…Son mari les regarde, les savoure, il tient Carole par les hanches et lui imprime un rythme qu’elle apprécie et se laisse conduire, ondulant son bassin, se pénétrant sans cesse, ressortant parfois pour se laisser retomber avec délice, pour se délecter du membre qui la porte aux nues…La partenaire de Thierry ne se gêne pas et vocalise son plaisir, s’en délecte et le voisin du dessous vient à côté d’elle, se déboutonne et plonge son sexe dans la bouche en extase…C’est un jeune homme, bien tendu, qui profite de ce gibier de choix, il prend les seins à pleines mains, les extrayant sans peine, pour les partager avec les mains de Thierry…Elle atteint un sommet, dépoitraillée, enfourchée sur Thierry, la bouche pleine de ce sexe qu’elle honore avec fougue, tenant la bite devant ses lèvres… Elle rage son orgasme, savourant son plaisir et le partageant avec la salle entière…Mais ce n’est pas la seule… De toutes parts, les amants se déchaînent, les couples s’échangent, les chattes expriment leur émoi, et râlent leur plaisir…Carole se libère, elle a envie de lui, envie d’aller au bout…La femme l’embrasse encore, lui parle à l’oreille, l’encourage…Elle est nue jusqu’à la taille et lui offre sa chatte à masturber, à lécher…La femme s’allonge par terre dans l’allée, Carole vient sur elle, plaquant son ventre au sien, son sexe contre son sexe, et le mari vient la sodomiser. Carole est en extase, elle jouit sans fin, jusqu’à la fin, de ses deux partenaires, épuisée de plaisir…Thierry va éjaculer, il jouit en massant les seins majestueux… Le jeune homme a explosé dans la bouche, et elle savoure son orgasme vaginal en avalant le sperme brûlant et fondant… Ses cris de plaisir retentissent sous les voutes de la salle, et donnent à tous, le top de ce partage, de ce genre d’orgies théâtrales…Carole, emmitouflée dans son manteau, s’est rhabillée sans hâte, prenant la main de Thierry jusqu’à la gare de l’Est…Pendant le court trajet en TGV, elle ne pourra lui dire, combien elle a aimé se faire prendre ainsi, par un couple d’inconnus, ôter toutes ses craintes et ses principes idiots, ses pensées rétrogrades, qui ont muselé sa sexualité… Elle aimerait qu’il comprenne seul, qu’elle regrette, qu’il lui pardonne, les hommes ont tant besoin d’exprimer leur sexualité, qu’elle serait d’accord pour pimenter leurs soirées, ouvrir leurs portes à des gens comme Luce et Pierre, sans oublier Marika, et Romain, qu’elle avait invité, sans en parler à Thierry, après être tombée sur leurs messages échangés, le naturel de son mari dans cette relation virtuelle, le fait qu’il confie ainsi ce qui lui manque en disant son amour pour sa femme…Elle l’aime, c’est certain, elle lui fera l’amour ce soir, se donnera comme hier soir, et comme tous les autres jours s’il le désire… Elle lui prouvera qu’elle aussi a du vice, qu’elle aime le pluriel et le féminin… Et que leur amour est bien plus fort quand ils sont complices, échangeant leurs idées avec d’autres amis, sans mettre en péril leur amour mutuel…Quel week-end, Thierry tu es génial !…FINMarika842010janvier 2019

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir